L’Energétique Traditionnelle Chinoise contre la douleur. L’approche globale de L’ETC agit non seulement sur la douleur, mais également sur les symptômes qui causent ou peuvent exacerber la douleur. La douleur survient lorsque l’intégrité du corps est compromise par des événements externes ou internes. La douleur est fondamentale, elle nous signale qu’il y a un problème et qu’il faut y remédier. La douleur est un phénomène complexe de manifestations métaboliques dans le corps. Les systèmes nerveux central et périphérique, l’influx nerveux, la sécrétion de neurotransmetteurs, les processus inflammatoires et les réponses cellulaires et tissulaires sont tous impliqués dans la douleur. L’ETC agit sur tous ces phénomènes douloureux. Il s’agit d’un traitement efficace et bien établi contre la douleur. L’acupuncture pour :

 * soulager la douleur L’acupuncture peut supprimer la réponse inflammatoire. 

* Pour les douleurs locales et référées. 

* Pour traiter les douleurs récentes et les douleurs dites chroniques. 

* Pour les douleurs articulaires, tendineuses, musculaires, ligamentaires, etc. 

* Pour agir sur les douleurs profondes et/ou organiques. 

* Pour améliore la circulation sanguine et lymphatique, favorisant ainsi la régénération des tissus. 

* Pour favoriser la relaxation et la relaxation musculaire. 

* Pour favoriser la sécrétion de neurotransmetteurs importants dans la régulation de la douleur. 

L’ETC a peu d’effets secondaires. 

Elle améliore l’efficacité des traitements traditionnels et aide à minimiser la prise de médicaments.

 Elle peut également traiter les symptômes de la douleur qui surviennent souvent : irritabilité, fatigue, insomnie, anxiété, etc. L’acupuncture considère la douleur physique et émotionnelle du client grâce à son approche holistique du traitement. 

L’Energétique Traditionnelle Chinoise et douleur chronique : une option globalement efficace.

La douleur chronique s’accompagne souvent d’autres symptômes : fatigue, insomnie, diminution de l’activité, besoin de se reposer plus fréquemment, sautes d’humeur, irritabilité, stress, diminution de l’immunité, dépression, dépression et anxiété. L’approche globale de l’acupuncture peut agir non seulement sur la douleur, mais aussi sur les symptômes qui causent ou peuvent exacerber la douleur. L’acupuncture traite à la fois les aspects physiques et émotionnels. Le corps et l’esprit ne sont pas séparés. L’ajout de l’acupuncture à votre modalité de traitement visera à – soulager votre douleur – Minimisez vos besoins en médicaments – Minimisez vos douleurs pour améliorer votre qualité de vie. 

Quand consulter ?

L’acupuncture peut être utilisée comme alternative ou en complément des méthodes médicales modernes. Contactez un acupuncteur pour plus d’informations. Certaines douleurs doivent être évaluées médicalement pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème sous-jacent grave. Les acupuncteurs travaillent avec d’autres professionnels de la santé. Aucune prescription médicale n’est requise pour consulter un acupuncteur qui pratique l’ETC. En plus d’un traitement d’acupuncture personnalisé, votre acupuncteur peut vous faire des recommandations judicieuses pour améliorer votre hygiène de vie et votre alimentation (selon les principes de la nutrition chinoise) afin d’optimiser votre traitement. 

Exemples de douleur sensible à l’acupuncture – Douleurs musculaires et articulaires diverses – Sciatique – Tendinite, épicondylite – Tension musculaire, spasmes, crampes – Blessure sportive – Arthrose (arthrose) – Arthrite, rhumatisme, goutte – Douleurs et cicatrices postopératoires – Douleur buccale (maux de dents) – Douleurs aux oreilles/ORL – Migraine – Névralgies et douleurs neuropathiques – La névralgie du trijumeau – Crise du zona – Douleur du membre fantôme – Mal de dos, lombalgie, hernie discale – Douleurs cervicales, torticolis, maux de tête – Entorses (taille, cheville, genou) – mal d’épaule – Tendinite de la coiffe des rotateurs – Bursite, bursite – douleurs aux doigts, poignets, coudes – Syndrome du canal carpien – La maladie de Dupuytren – Ténosynovite de De Quervain – Douleur au pied – Fasciite plantaire – Les épines de Lenoir – Douleur au tendon d’Achille – Malnutrition Algorithmique (CRS) – Douleurs pelviennes chez l’homme et la femme – Douleurs gynécologiques – Accouchement et post-partum – Douleurs génito-urinaires (Prostatite, cystite, calculs rénaux, etc.) – Douleur vasculaire – la maladie de Raynaud – Douleur associée à la réalité tumorale …